Requin renard pélagique

cadre-renard

Description

Le dos du requin renard est bleu/gris et passe progressivement au gris soyeux pour finir blanc sous le ventre. Comme toutes les espèces de requin renard, il possède une très longue nageoire caudale avec un lobe supérieur de taille quasi-égale au reste du corps, un museau court, de grands yeux (d’où l’appellation « renard ») et des nageoires pectorales pointues. Il ne doit pas être confondu avec ses cousins, le requin renard commun (Alopias vulpinus), plus imposant et le requin renard à gros yeux (Apolias superciliosus), avec les yeux plus haut sur la tête. Sa peau est extrêmement soyeuse et réfléchie la lumière. On pense qu’il utiliserait la réflexion de la lumière sur sa peau afin d’hypnotiser ses proies avant de les frapper avec sa queue.

okb23dsc_9453dsc_8472

repartition-requin-renardHabitat

Le requin renard pélagique évolue de la surface jusqu’à 150 mètres de profondeur. L’habitat de cette espèce est encore mal défini, mais on le trouve principalement dans les eaux chaudes et tempérées de l’Océan Pacifique et de l’Océan Indien, mais également en mer Méditerranée.

Alimentation

Ce requin se nourrit principalement de harengs, poissons volants et calamars. Sa technique de chasse consiste à tourner en cercles de plus en plus serrés autour d’un banc et de frapper la surface de l’eau avec sa queue pour assommer ses proies avant de les manger.

coupdequeue

Ce requin est dit «hygiénique» car, pour maintenir sa couleur brillante argentée, il fait très régulièrement des incursions sur des « stations de nettoyage ». Ainsi, il garde suffisamment de surface réfléchissante pour hypnotiser ses proies lorsqu’il tourne autour.

sphere-renard

Rencontre avec l’Homme

Extrêmement craintif, les rencontres avec le requin renard sont très brèves. Parce que l’essentiel des interactions entre lui et l’Homme s’effectuent en dessous des 30m de profondeur, il est difficile aujourd’hui d’élaborer une ligne de conduite en présence d’un plongeur. Très rare à observer, les meilleurs endroits pour le rencontrer sont la Mer rouge et les îles de Pescador et Malapascua aux Philippinnes. Il est inoffensif pour l’Homme.

Le requin renard pélagique est aujourd’hui une espèce en danger, mais n’est toujours pas inscrite sur la liste des espèces menacées. Il est victime de la pêche sportive et des filets dérivants.

insertion_ligne

 

insertion_ligne

insertion_ligne

<< FICHES REQUINS     /     REQUIN CORAIL >>

 

Les commentaires sont fermés