Requin bouledogue

cadre-bouledogue

Description

Le requin bouledogue  tient son nom de son apparence. Il est doté d’un corps trapu, massif et lourd avec un museau arrondi et extrêmement court et des yeux très petits. Ce requin est de couleur gris ou brun olive avec l’extrémité des nageoires un peu plus foncées que le reste du corps. Le ventre est blanchâtre. La nageoire dorsale est grande et large, d’aspect falciforme. Implantée très en retrait, la seconde dorsale est de taille réduite. Bien développées, les nageoires pectorales sont larges et falciformes. Les pelviennes sont triangulaires et anale falciforme. Le lobe supérieur de la nageoire caudale est nettement plus développé que le lobe inférieur. Sa mâchoire supérieure est équipée de dents triangulaires larges et crantées, et la mâchoire inférieure de dents verticales et pointues. On le confond souvent avec le requin taureau, car le nom vernaculaire anglais du requin bouledogue est Bull shark, ce qui se traduit littéralement par requin taureau et prête donc à confusion.

dsc_0870dsc_1003dsc_8024dsc_9408

Habitat

repartition-copieLe requin-bouledogue se rencontre sur les côtes de toutes les mers tropicales et subtropicales du monde, mais il est aussi semi-pélagique. Il fréquente des eaux d’une profondeur comprise entre 0 et 150 mètres. Il affectionne plus particulièrement les eaux boueuses ou à forte turbidité (exemple : embouchure d’une rivière après un cyclone tropical). Il possède la caractéristique unique chez les requins de s’acclimater aux eaux hyposalines ou hypersalines, ce qui lui permet de remonter des fleuves tels que le Zambèze, le Tigre, le Mississippi, le Gange ou l’Amazone. Il a été ainsi observé dans l’Amazone au Pérou, soit à plus de 3 700 km de la côte. Le requin bouledogue est aussi présent dans le lac Nicaragua où il a été longtemps considéré comme une espèce endémique sous le nom scientifique de Carcharhinus nicaraguensis. Il est fréquent dans l’Atlantique et l’Indo-pacifique, mais beaucoup plus rare en Mer rouge.

Alimentation

Tout comme le requin tigre, le requin bouledogue est omnivore. Il mange aussi bien d’autres espèces de requin, que des tortues marines, des poissons d’eau de mer ou d’eau douce, des calamars, des mammifères et des oiseaux.

Rencontre avec l’Homme

Le requin bouledogue est considéré comme très dangereux car il est impliqué dans de nombreuses attaques contre l’Homme que l’on imputait auparavant à d’autres espèces. Il est à l’origine de nombreuses agressions au Brésil, à l’île de la Réunion et en Australie. Il rivalise avec le requin blanc en Afrique du Sud. En fait, même si les conséquences des attaques sont impressionnantes et très médiatisées, le requin fait peu de victimes humaines.

Comme  tous les grands requins, sa population est très fortement en déclin. Classé « quasi-menacé» par l’UICN, ce squale est principalement pêché pour son cuir, son foie, sa chair, ses ailerons.

<< FICHES REQUINS     /      REQUIN TIGRE >>

 

Les commentaires sont fermés