Requin baleine

cadre-fiche-baleine

Description

Ce requin est considéré comme le plus grand poisson vivant actuellement sur terre. Massif et se déplaçant assez lentement, il est dénué de toute agressivité et est parfaitement inoffensif pour l’Homme. Son corps est hydrodynamique, allongé mais plutôt massif. Plusieurs crêtes longitudinales s’étendent de la tête au dos. Sa tête est large et aplatie. Ses yeux, dépourvus de paupière ou de poche sub-oculaire, sont placés latéralement sur les cotés de la tête. Sa bouche immense peut mesurer jusqu’à deux mètres de large. Il possède un très grand nombre de dents minuscules, disposées en 300 rangées par mâchoire. Les cinq paires de fentes branchiales, très longues, outre leur fonction respiratoire, servent à filtrer l’eau pour en séparer la nourriture avant la déglutition.

dsc_4173dsc_4243-2img_3877img_8001

La peau du ventre du requin baleine est complètement blanche. Son dos est d’un gris plus foncé que chez la plupart des requins et présente un grand nombre de taches claires et des lignes horizontales et verticales de couleur blanche ou jaune formant un « damier ». La première nageoire dorsale a une forme globalement triangulaire. Les nageoires pectorales, puissantes, sont en formes de faux. La nageoire caudale est hétérocerque, le lobe supérieur étant bien plus grand que le lobe inférieur.

requin-baleine1Habitat

On rencontre le requin baleine dans les eaux tropicales tempérées à chaudes de l’Atlantique, du Pacifique et de l’océan Indien. C’est une espèce essentiellement pélagique vivant au large en eau profonde. Cependant, adultes et juvéniles se retrouvent près des lagons, des récifs coralliens ou des zones sablonneuses durant plusieurs mois. Ils sont généralement repérés près de la surface de l’eau, solitaires ou en groupes pouvant atteindre des centaines d’individus.

Alimentation

rb1-webCe géant des mers ne partage pas que sont nom avec les baleines. Il suit également le même régime alimentaire. En effet, le requin baleine se nourrit exclusivement de proie de petite taille telles que le plancton et le krill, de petits crustacés, de petits calamars ou de poissons de moins de 10cm mais aussi d’algues. Cependant à cause de son comportement de filtreur, l’absorption d’algues pourrait être involontaire.

Rencontre avec l’Homme

Cette espèce, en dépit de sa taille est absolument inoffensive pour l’être humain. C’est l’exemple souvent cité pour contredire la mauvaise réputation des requins. Il s’approche des Hommes sans obligatoirement avoir été appâté. De plus, sa nature placide et sa propension à nager près de la surface ont fait du requin baleine « l’Ambassadeur des requins ».

Ses seuls prédateurs connus sont l’orque, l’Homme et certains requins opportunistes. Du fait de son cycle de reproduction lent, le requin baleine est très vulnérable à la surpêche. La population totale n’est pas connue car sa disparité en terme géographique et sa mobilité rendent son recensement difficile. L’espèce est cependant considérée comme vulnérable par l’UICN.

<< FICHES REQUIN     /     REQUIN ZÈBRE >>

 

Les commentaires sont fermés